Documentation

Guides, urgences, affiches…

Jeux

Quiz, coloriages à thèmes, coloriages magiques…

Statistiques

Les accidents de la vie courante en quelques chiffres…

Vidéos

Nos animations en vidéos…

Supports en vente

dépliants, chasse aux dangers, bracelets, magnet

Home » Les accidents domestiques, Statistiques

Les accidents domestiques


baignoire coul

12000 morts par an

« A part entière », le journal de la FNATH, consacre sa Une à cette hécatombe silencieuse :

Le numéro de rentrée d’ « A part entière », le bimestriel de la FNATH, l’association des accidentés de la vie, pointe du doigt les accidents domestiques.


Les accidents domestiques. Une hécatombe en silence !
La moitié des accidents de la vie courante sont des accidents domestiques.
Ils représentent 12 000 décès sur 20 000, par an. Quatre fois plus que les accidents de la route (plus de 5 200 en 2004) et environ dix fois plus que les accidents du travail et les maladies professionnelles (près de 1700 décès en 2003). Qui le sait, qui le dit, qui le dénonce ?  « A part entière » a interviewé Gilles Brücker, directeur général de l’Institut national de veille sanitaire (InVS). Celui-ci rappelle qu’entre un tiers et la moitié des accidents de la vie courante sont évitables ! La rédaction a également interrogé le Dr Pascal Cassan,
médecin conseiller national de la Croix Rouge française. Si plus de Français se formaient aux premiers secours, on éviterait nombre de morts et de handicaps.« semaine nationale des accidentés de la vie » du 1er au 6 novembre 2005.de nouvelles mesures ; les accidents de travail et les maladies professionnelles qui pâtissent du retard apporté à la réforme de leur tarification, de leur prévention et de leur indemnisation ; la mise en œuvre de la nouvelle loi pour les personnes handicapées qui appelle détermination et vigilance ; l’assurance maladie dont on aurait tort de croire que la relative embellie due à une moindre progression des dépenses assure la pérennité…

La FNATH a décidé de lever le voile sur ces accidents courants qui tuent la vie. Elle mobilisera ses bénévoles et ses professionnels à l’occasion de sa première

Dans son éditorial, Marcel Royez, secrétaire général de la FNATH, interpelle les pouvoirs publics pour qu’ils prennent en compte cette triste réalité et qu’ils mettent en œuvre une politique efficace et coordonnée pour limiter le nombre de ces accidents et améliorer la prise en charge des victimes. La mise en œuvre d’un observatoire national doit rapidement éclairer les décideurs et l’opinion publique sur cette catastrophe silencieuse.

C’est une des priorités de rentrée de la FNATH qui se consacre aussi à d’autres dossiers préoccupants : les accidents de la route dont le bilan s’est aggravé cet été et justifie

Contact : Tél. : 01 45 35 00 77
E-mail :
antenne.nationale@fnath.com